Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

utopiaUtopia – Progressive Metal – Italie
Mood Changes – 2016
Anteo
5/10

Le terme Progressif est aujourd’hui utilisé n’importe quand et généralement pour désigner une musique un peu plus technique que les standards établis et ce même si le terme s’éloigne royalement de ce que le style était à son origine dans les années 70. On utilise également à outrance le terme « Progressive Metal » même si on ne fait pas vraiment du Métal. C’est rendu une mode et ça fait cool de se désigner ainsi. On se donne l’impression d’être une élite de musiciens avec un talent extraordinaire et on se donne également l’impression de devenir des « bad boys » à l’air méchant en utilisant le patronyme Métal pour donner une belle étiquette à son groupe.

A prime abord la formation Italienne Utopia me semblait être fort intéressante. Le nom du groupe étant assez évocateur et les quelques extraits que j,avais entendus semblaient être plutôt prometteurs. Mais, comme un mauvais film qui mise tout sur sa bande annonce pour attirer les foules, Utopia s’est révélé fort décevant me laissant même un arrière goût amer au fond de la gorge.

Pour être d’excellents musiciens, ils le sont c’est clair. On vomit des notes, on montre notre capacité à changer de tempo 40 fois dans la même chanson, on montre nos talents de virtuoses et on en beurre épais. Les compositions sont ultra techniques et incroyablement fades et dénuées d’un quelconque intérêt. On passe d’un Progressif sans saveur non sans rappeler Dream Theater pour se rapprocher d’un Hard Rock réchauffé au moins 5 fois pour aboutir sur un Arena Rock des années 80 plate à mourir.

Utopia est vraisemblablement un groupe de m’as tu vu dont le but premier est de démontrer qu’ils sont capables de jouer. Ennuyeux sans bon sens, on passe à un autre appel.

Tags: