Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

romeo-voidLors de nos sorties au Studio 84 et à l’Infidel à Trois-Rivières, il y avait une chanson d’un groupe Californien que j’affectionnais beaucoup. L’ambiance groovy et un peu vaporeuse dégagée par cette pièce ainsi que la voix unique de Debora Iyall apportait une sonorité différente du New Wave. Romeo Void a eu une courte carrière et quelques bonnes pièces mais pas assez significatives pour que j’explore à fond la discographie du groupe. Never Say Never reste néanmoins à mentionner ne serait-ce que pour les souvenirs des pistes de danse remplies d’amis en noir.

La Chronosphère: Jeudi 11 Juin 2015 – Série pièces solitaires
Romeo Void – Never Say Never – 1981

Tags: