Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

fields-of-the-nephilimQuand on parle de Gothic Rock, le terme « culte » est généralement associé à ce genre musical sombre et loin des médias « mainstream ». Le terme « culte » est également attribué à Bauhaus, Joy Division ou Sisters of Mercy. Mais, il y a une formation Anglaise qui s’est avérée encore plus culte et sombre que ces trois icônes réunies. Avec un look de cowboys poussiéreux sortis tout droit d’un western de Sergio Leone, Carl McCoy et sa troupe de Fields of the Nephilim a marqué la musique dite Gothique en mélangeant adroitement le Hard Rock, le Gothic Rock et le Heavy Metal. Avec des « riffs » de guitares acérées et une voix gutturale pratiquement « growlée » à la manière de bon nombre de chanteurs Metal, le groupe s’est rapidement forgé une réputation solide au sein de la communauté sombre de la musique Gothique. Fields of the Nephilim a aussi contribué en partie à l’évolution du Métal, influençant plusieurs musiciens issus du Black Metal d’aujourd’hui. Le groupe est un incontournable de l’histoire de la musique underground et demeure un de mes favoris sur ma longue liste d’influences personnelles.

La Chronosphère: Samedi 13 Juin 2015
Fields of the Nephilim – Preacher Man – 1987

Tags: