Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

lugnetLugnet – Hard Rock – Suède
Lugnet – 2016
Pride and Joy
9/10

Tout est un éternel recommencement. Rien ne se perds, rien ne se crée. Comme dans toutes les démarches artistiques, la musique effectue des retours par cycles comme quoi les influences reviennent toujours à la surface donnant un nouveau souffle à des genres qui ont jadis connu leur heure de gloire. Le trip des années 80 étant bien ancré depuis quelques années, c’est au tour des années 70 de revenir en force à l’avant plan.

Lugnet est une formation Suédoise qui effectue un retour aux sources et puise directement sa sonorité dans les piliers du Hard Rock de cette belle époque où la musique était encore une force artistique et non une force monétaire. En entendant le premier album éponyme du groupe, nous avons l’ultime conviction de faire un saut temporel pour se retrouver en 1971.

Dès la première pièce de l’album, All the Way, on se retrouve plongé directement dans une énorme similitude avec la pièce Fireball de Deep Purple. Comme entrée d’album, ça frappe fort! Tout au long de l.album, Lugnet jongle avec ses influences qui comprennent sans aucun doute, outre Deep Purple, Uriah Heep, Whitesnake, Black Sabbath et j’en passe. Le chanteur a des intonations qui tournent autour de David Coverdale, Ronnie James Dio, Ian Gillan et même Bruce Dickinson par moments. Les guitaristes sont plus qu’excellents et recréent fidèlement le son des années 70 avec des riffs Rock et Blues dignes des grands de cette époque glorieuse.

Lugnet est un superbe album qu’il faut absolument se procurer, une belle leçon qui rock au maximum!

Tags: