Skip to content

By Sinistros in Les Éternels

sp-rabiesSkinny Puppy – Electro Industrial – Canada
Rabies – 1989
Nettwerk
9.5/10

1989 a été une année de grands changements dans le domaine de la musique underground. Nombreux ont été les classiques et cultes albums à venir cimenter et changer les fondations de cette musique obscure. Nombreuses ont été les associations entre musiciens issus de divers groupes pour ainsi forger les bases d’une révolution musicale sans pareil. Deux de ces entités ont été fort impliquées dans ces changements qui ont conduit à la formation de divers projets riches en idées et en expérimentation.

C’est au cours de cette année que deux incontournables de la musique industrielle ont unis leurs forces pour pondre deux des albums les plus marquants de cette époque. Mind is a Terrible Thing to Taste de Ministry avec sa légendaire tournée réunissant des sommités telles Trent Reznor, Jello Biaffra ainsi que les membres de Skinny Puppy fut le premier album à redéfinir la musique underground en mélangeant l’industriel et le Métal. La même année, les deux monstres ont collaboré à l’album le plus heavy de la carrière de Skinny Puppy.

Album éternel dès sa sortie et devenu un incontournable depuis, Rabies incorporait au style déjà existant du trio des sonorités de guitares, des « blast beats » et une agressivité hors du commun pour l’époque. La venue de Al Jourgensen comme producteur n’a pas réellement plus à Çevin Key et Rudolph Goettel, quelques dissensions sont apparues entre les membres. Le vidéoclip de Worlock, jugé trop violent avait été banni à l’époque. Cette pièce un peu tordue contenait des échatillonages de Helter Skelter des Beatles et quelques passages de cette pièce chantonnés par Charles Manson. De quoi faire peur au grand public.

Cet album a eu un accueil mitigé à sa sortie et est considéré encore aujourd’hui comme étant l’album le plus faible de la discographie du groupe. Le changement de sonorité et d’écriture y est forcément pour quelque chose. Comme quoi le changement rebute une bonne portion des amateurs. Pour ma part, j’avais été conquis à ma première écoute de cet album en 1989 et il demeure encore en 2016 un de mes préférés de Skinny Puppy.

Rabies est un album curieusement sous évalué malgré la révolution musicale qu’il a apporté au monde musical hors normes. Rabies est un album Eternel d’une importance capitale, un bijou d’innovation pour les musiciens ouverts d’esprit.

Tags: