Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

lv88Ma rencontre avec le Punk Français s’est fait rapidement et d’une frappe. Connaissant déjà Bérurier Noir, la petite troupe de rebelles dont je faisais partie s’est intéressée à ce mouvement et nous n’avons pas tardé à découvrir les auteurs majeurs de cette épopée anarchiste Francophone des années 80. C’est à grands coups d’humour que la formation Ludwig Von 88 traite les sujets plus sérieux et lance son cri sur la société qui prends le champ. Très théâtrale et cumulant les hymnes parfois Ska et surtout Punk très rapide, cette formation fait figure d’emblème sur la scène Punk de toute la Francophonie. J’ai eu le grand honneur et plaisir a effectuer la première partie, avec Poète Maudit, à Trois-Rivières en 1989 dans un concert mémorable où les Skinheads et la GRC avaient pratiquement volé la vedette. J’ai le souvenir de gens forts sympathiques qui m’ont fait réaliser qu’il faut se tenir debout face à l’adversité et ce, sans aucun compromis. Ma rencontre avec Ludwig Von 88 restera à jamais gravée dans ma mémoire de musicien et ce souvenir me rappelle constamment qu’il faut faire de la musique avec ses tripes sans rechercher une certaine gloire et de rester fidèle à ses convictions peu importe l’opinion de la masse.

La Chonosphère: Samedi 27 Juin 2015
Ludwig Von 88 – Sur la vie de mon père – 1986

Tags: