Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

fleshgod-apocalypseFleshgod Apocalypse – Symphonic Death Metal – Italie
King – 2016
Nuclear Blast
9/10

Trois ans après le plus que décevant Labyrinth, les maîtres du Death Metal Symphonique nous reviennent avec King, un album à la hauteur des attentes qui fait largement oublier l’album précédent. Les Italiens nous en mettent plein les oreilles avec son Death Metal technique et son classique digne des grands compositeurs Italiens.

La partie classique est plus évoluée que sur les précédents albums allant jusqu’à l’opéra sur certaines pièces. L’utilisation d’instruments classiques tels le clavecin et l’orchestration de cordes se marie parfaitement aux guitares agressives et aux riffs puissants. Le mélange Death et symphonique est une excellente idée et une tout aussi excellente source de sonorités enrichissantes.

La production est plus léchée sur King rendant tous les instruments audibles et à leur place. Le groupe a appris à jouer un peu plus avec les nuances pour donner de l’impact aux compositions. La technicité est aussi montée d’un cran et Fleshgod démontre sur King que ses membres sont d’excellents musiciens et que leur niveau de composition est d’un niveau supérieur. La façon de composer est clairement axée sur la musique classique à laquelle le groupe a rajouté son Death Metal Technique. Fleshgod Apocalypse est maintenant avant tout une formation de musique classique. Cette manière de composer change radicalement la dynamique des pièces et apporte une originalité sans pareil.

Le groupe s’est même laissé aller avec Paramour (Die Leidenschaft Bringt Leiden), une pièce de près de quatre minutes avec uniquement un piano et une voix soprano. Un excellent intermède pour nous préparer à une puissance inégalée avec And the Vultures Behold.

Fleshgod Apocalypse frappe fort avec King et sort des sentiers linéaires du Death Metal traditionnel. Une grosse leçon de musique classique supportée par un Death Metal explosif, solide et puissant. King sera une des grosses sorties de 2016. cet album aura sans nul doute un impact très important sur la carrière du groupe.

Tags: