Skip to content

By Sinistros in Les Éternels

lpd_towerThe Legendary Pink Dots – Experimental/Industrial/Post-Punk – Hollande
The Tower – 1984
Play it Again Sam!
9.5/10

The Legendary Pink Dots. Mythique et Mystique formation étrange, non conventionnelle et d’une richesse sonore sans pareil tournant autour de Edward Ka-Spel, excentrique personnage qui a marqué le monde de la musique expérimentale underground. Avec près de 35 albums depuis 1980, The Legendary Pink Dots est sans nul doute un des groupes les plus prolifiques du genre, ceci sans compter les projets connexes et les albums solos de Ka-Spel. Du génie à l’état brut comme il ne s’en fait plus.

The Tower, considéré comme étant la pierre angulaire du groupe, est paru en 1984 et est devenu un classique et un incontournable laissant dans son sillage des pièces fort importantes du répertoire des Pink Dots comme Tower One, Black Zone, Break Day et Poppy Day. Cet album combine des sonorités de claviers uniques au groupe mains incorpore des instruments traditionnels comme le violon ou la basse électrique. The Tower a été un tournant musical significatif pour la formation établissant les racines de futurs albums encore plus significatifs comme Asylum ou Island of Jewels.

Si un album est à écouter en premier lieu pour le néophyte en la matière, c’est forcément par The Tower qu’il faut débuter pour comprendre toute la valeur artistique laissée par le groupe. Il est indéniable que si on accroche pas sur cet album, l’écoute du reste de la discographie sera vaine car les Pink Dots ont évolué au fil des mois, car ici il est question de mois entre deux sorties.

Donc, The Tower est un album important pour la musique expérimentale, il se tient loin des standards musicaux et a influencé bon nombre de musiciens même si The Legendary Pink dots a toujours été un groupe très obscur se tenant loin des ondes radiophoniques. Si vous aimez The Tower, il est impératif de poursuivre l’écoute avec la suite pour entrer dans un monde parallèle hors de la portée de la masse.

Tags: