Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

the-poguesEn parcourant mes fichiers musicaux à la recherche de l’élu d’aujourd’hui, je me suis aperçu que j’avais eu un oubli majeur dans mon influente ligne de temps sonore. Comme bon nombre d’entre vous le savez, je suis un très grand amateur de musique folklorique et quand je parle de folklore je ne parle pas de Monsieur Pointu ou André Lejeune. Je parle de la véritable flamme traditionnelle dans la plus pure des formes et provenant de diverses cultures issues de différentes parties du globe. La majeure partie de la musique traditionnelle Québécoise provient du folklore Irlandais, généralement très festif et enjoué mais aussi très mélancolique et ayant un gros faible pour ce type de musique, son mélange avec le punk m’a interpellé sans trop de difficultés.

Les pionniers du Celtic Punk, les Irlandais The Pogues, sont venus me chercher en 1988 et j’ai immédiatement accroché au son du groupe qui utilise tous les instruments traditionnels requis pour mener à bien cette mission de perpétuer les hymnes ancestraux. Les flûtes, violons, cornemuses et j’en passe, sont utilisés pour interpréter des pièces du répertoire Irlandais mais aussi des pièces du propre crû de Shane McGowan et ses comparses le tout servi avec une sauce très punk ce qui rends les dites pièces beaucoup plus sauvages et endiablées. Les traditions Gaéliques sont préservées et fidèlement interprétées et The Pogues a su garder la flamme de son peuple et son histoire intactes.

La Chronosphère: Mercredi 15 Juillet 2015
The Pogues – Dirty Old Town – 1985

Tags: