Skip to content

By Sinistros in Le Stéréopticon

x-files_s10The X-Files saison 10 – 2016
Drame/Mustère/Science Fiction
Avec David Duchovny et Gillian Anderson
Créé par Chris Carter
Canada
20th Century Fox
6.5/10

Lorsqu’une dixième saison de The X-Files a été annoncée au courant de 2015 j’ai eu un éclair lumineux me traverser l’esprit. Oui, je suis fan et voir une nouvelle saison se réaliser après 14 ans me donnait l’espoir de pouvoir enfin connaître le dénouement tant attendu. L’annonce de cette nouvelle saison a été fort surprenant car non seulement le duo de choc Mulder et Scully revenaient comme dans le bon vieux temps mais également parce que la saison annoncée ne contiendrait que 6 épisodes. Donc, beaucoup d’informations à assimiler en peu de temps.

Cette fin de semaine, je me suis tapé en rafale les 6 épisodes de cette nouvelle saison tant attendue. Dès le premier épisode on retrouve nos deux personnages favoris, vieillis certes, directement au cœur de l’intrigue des complots qui nous avaient tant tenus en haleine par le passé. Ce premier épisode promet grandement pour les 5 autres, la saison 10 risque d’être fort palpitante. Dans le deuxième épisode, on s’éloigne légèrement de la grande conspiration pour se retrouver dans une histoire de télékinésie reliée à des expériences sur des enfants mais au final, tout se tient, Scully se demande si ces expériences sont reliées à son passé et Mulder commence à s’apercevoir que le complot n’est pas vraiment extra terrestre mais bien relié aux humains utilisant la technologie extra terrestre. Jusqu’ici, pas de soucis c’est du X-Files à l’état pur.

Avec le troisième épisode, on bifurque carrément sur autre chemin. On a affaire à un scénario quétaine et une histoire de monstre absurde. Ce type d’épisode était compréhensible pour être en mesure de meubler une saison de 24 épisodes et par le passé, chaque saison avait un ou deux épisodes dont on aurait pu aisément se passer. Pour une saison de six épisodes, c’est carrément inacceptable. Le quatrième épisode est à l’image du précédent, scénario un peu moins cheap mais invraisemblable et totalement inapproprié pour une si courte saison. Après 90 minutes de découragement, j’avais espoir que tout rentrerait dans l’ordre avec l’épisode 5.

Cet épisode, légèrement plus intéressant que les deux autres, nous impose deux nouveaux personnages, les agents Einstein et Miller. Deux personnages identiques à Scully et Mulder ce qui laisse présager que cet épisode est en fait le pilote d’une nouvelle mouture de The X-Files. Même si cet épisode est un peu plus intéressant, il y a des longueurs inutiles où Mulder sous l’effet d’un psychotrope puissant fait le clown avec des cowboys dans une boîte de nuit du Texas. Bonne mise en place néanmoins des deux nouveaux agents joués par Lauren Ambrose (Six Feet Under) et Robbie Amell (The Flash).

Le dernier épisode reprends là où le premier avait laissé reprenant l’histoire de complot et de conspiration. L’histoire se termine en suspends laissant présager effectivement une suite en passant le flambeau aux deux nouveaux agents. Cette sixième saison aurait aisément pu être un film qui se concentre uniquement sur le fil principal relié à la série depuis les tout débuts. Je suis amèrement déçu par cette saison même si les épisodes de début et de fin sont sommes toutes très divertissants. Peut-être que la suite sera à la hauteur, je le souhaite vraiment pour nous faire oublier la saison 10.