Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

sarkeSarke – Black/Thrash Metal – Norvège
Bogefod – 2016
Indie Recordings
8.5/10

Quatrième album pour le « all star Black Metal band » Sarke qui compte en ses rangs Nocturno Culto (Darkthrone), Sarke (Khold) et Steiner Gundersen (ICS Vortex). Bogefod est à l’image de ses illustres membres et la formation continue sur sa lancée froide et occulte.

Bogefod est un album relativement court avec 9 pièces totalisant un peu plus de 34 minutes du pur Black/Thrash dans la lignée de Celtic Frost et Aura Noir avec d’excellents riffs dévastateurs et une rythmique des plus solides. La production est toujours aussi en béton que les précédents albums. Sarke a misé sur la mélancolie et la lenteur sur cet album recréant des atmosphères froides et lugubres, parfois assez malsaines. L’utilisation de dissonances ajoute un côté dérangeant aux mélodies planantes tout au long des pièces. L’ambiance générée par les claviers utilisés à petites doses donne des frissons dans le dos et apporte encore plus de noirceur aux compositions.

Le groupe nous prends un peu par surprise sur la pièce Dawning qui incorpore une voix d’opéra féminine sur une nostalgie déroutante jouée à la guitare acoustique. L’effet est saisissant et tranchant comparé aux autres pièces de l’album. Choix judicieux qui donne plus de tonus aux deux dernières pièces de l’album.

Dans l’ensemble, Bogefod est un excellent album fort bien composé. Lorsqu’un album pass trop rapidement c’est bon signe, ça prouve que le groupe a réussi a produire son album sans aucune longueur et laisse l’auditeur en suspends. Très bon album pour Sarke, une très belle réussite.

Tags: