Skip to content

By Sinistros in Les Éternels

slayer_reignSlayer – Thrash Metal – États-Unis
Reign in Blood – 1986
Def Jam Recordings
9.5/10

1986. L’année où de grands bouleversements ont eu lieu au sein du Métal mondial, l’année où cette musique agressive a fait un bond gigantesque en évoluant drastiquement. Plusieurs groupes avaient cette année là migré vers une musique plus rapide, plus bruyante et surtout plus brutale façonnat ainsi le Métal extrême tel qu’il est connu aujourd’hui. Les maintenant forts influents RRROOOAAARRR, Pleasure to Kill, Peace Sells… But Who.s Buying?, Master of Puppets ou encore Darkness Descends sont tous issus de cette nouvelle vague qui a déferlé tel un Tsunami sur le monde du Métal cette année là. Mais, un album parmi cette vague influente s’est littéralement démarqué des autres établissant les bases du Métal extrême et redéfinissant carrément la façon de jouer et de composer du Métal.

Troisième album d’une formation Américaine déjà devenue légendaire, Reign in Blood avait pris toute la communauté Métal par surprise et Slayer avait haussé les standards très haut en matière de rapidité et d’extrémisme Métallique. Slayer séparait la communauté en deux, laissant d’un côté les Métalleux dociles avec leur Scorpions et autres mollesses de même acabit et de l,autre les purs et durs avides d’évolution et de musique hors normes.

Je me souviens encore de l’hécatombe que l’écoute de cet album avait causé un midi d’Octobre 1986 sur les ondes de la radio étudiante. L’effroi chez les camarades à franges de sacoche était hautement palpable comme si le Diable en personne leur était apparu. C’est à ce moment que j’ai compris qu’une bonne portion des supposés Métalloïdes étaient en fait que des simili rockers voulant jouer aux durs et qu’à partir de Reign in Blood on séparait les vrais des poseurs. Ceci étant bien sûr ma perception de la chose à l’époque.

Toujours est-il que cet album a totalement transfiguré la musique Métal que je considère comme étant le Sgt Peppers de cette musique de Satan. Reign in Blood est l’album Métal le plus influent de tous les temps, l’album suprême, celui qui a ouvert toutes grandes les frontières de l’obscurité et de la puissance. Qu’on le veuille ou non, cet album est sans aucun doute celui qui a forgé non seulement le Métal Extrême mais qui a grandement contribué à redéfinir les balises de tout genre underground.

Tags: