Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

odysseaOdyssea – Heavy/Power Metal – Italie
Storm – 2015
Diamonds Produstions
8/10

J’ai été approché récemment par Trevor Nadir (Nadir Music, Sadist) pour une collaboration et ainsi chroniquer des albums issus de son label et ses affiliés. Dans le premier arrivage se trouvait un duo Italien nommé Odyssea formé de Pier Gonella (Necrodeath) et de Roberto Tiranti (Labyrinth) aidés de plusieurs musiciens invités. En partant, je dois dire que je ne suis aucunement un amateur de Power Metal donc Odyssea avait deux prises avant même l’écoute de l’album.

Mais, je suis quelqu’un de curieux et ouvert d’esprit, j’ai donc écouté Storm avec toute cette ouverture dont je suis capable d’avoir. La pièce d’ouverture, No compromise, m’a pris par surprise avec ses riffs gras et puissants tirant plus sur le Heavy Metal que le Power. La pièce suivante, Anger Danger est la meilleure de l’album à mon avis avec ses relents Speed Metal et son côté classique avec les choeurs et les solos de guitare digne de Paganini.

S’enchainent tour à tour deux chansons un peu plus doucereuses s’éloignant quelque peu de la puissance générée par les premières pièces. Pas mauvais mais ça manque de tripes, surtout celle chantée par une voix féminine. On se rattrape sur Freedom avec son tempo rapide et ses refrains typiques du Power Metal, une pièce épique comme il se doit. Galaxy est le maillon faible de l’album frôlant malheureusement le simili Métal des années 80 à la manière de Europe et compagnie. Beaucoup trop pop et très radio commerciale, cette pièce n’est vraiment pas pour moi, le duo l’a échappé solide pour celle-ci. Odyssea se rattrape tout de même avec brio sur les quatre dernières pièces avec des tempos plus rapides et des changements plus progressifs.

Storm est un excellent album très bien composé et exécuté avec une production en béton armé. Ce n’est pas mon genre Métallique de prédilection mais la qualité est au rendez-vous et ça s’écoute très bien.

Tags: