Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

big-blackLes mélanges de styles, les sonorités mécaniques, les textes revendicateurs et la non conformité face au mainstream ont toujours été des valeurs qui m’attiraient et que je prône encore aujourd’hui en tant que musicien et compositeur. La formation Américaine Big Black réunissait ces valeurs et j’ai immédiatement embarqué dans la musique et les textes de Steve Albini. Utilisant des guitares agressives et tranchantes, une batterie électronique martelante et puissante et n’ayant pas peur d’utiliser des effets sur la voix, Big Black a été un précurseur du rock Industriel gardant toujours en tête d’avoir le contrôle sur sa carrière, sa musique et sa création artistique évitant soigneusement les labels majeurs afin de ne pas tomber dans le piège commercial comme bon nombre de groupes à cette époque. Steve Albini est devenu producteur par la suite réalisant notamment le albums Surfer Rosa de Pixies et In Utero de Nirvana. L’attitude et la voix laissée par Big Black est un modèle à suivre pour demeurer intègre et fidèle à la notion même de la musique underground.

La Chronosphère: Samedi 1er Août 2015
Big Black – Ergot – 1987

Tags: