Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

maschnistMaschinist – Neue Deutsche Harte – Allemagne
Willkommen – 2016
Indépendant
4/10

Depuis que Rammstein et Oomph! sont sortis des sentiers battus proposant un mélange oscillant entre l’Industriel, le Synthwave et le Métal créant ainsi ce qui est devenu le Neue Deutsche Harte (New German Hardness), l’Allemagne est envahit par d’innombrables groupes qui tentent désespérément d’exploiter ce filon espérant sans doute obtenir le succès des pionniers mentionnés un peu plus haut. Malheureusement, ce filon est devenu tellement dilué que le genre en tant que tel est devenu une véritable farce monumentale.

Avec un nom comme Maschinist, je m’attendais à une musique martelante et fort mécanique dans la veine de die Krupps ou de Nitzer Ebb. Mais non. Osant même utiliser le fameux engrenage en guise de logo, Maschinist est une pâle copie des géants voire même une version très « cheap » de Rammstein et die Krupps. Bien que quelques idées auraient pu être exploitées pour créer un son original, la formation Allemande est demeurée dans les bas fonds de la médiocrité sonore. Je suis possiblement un peu dur mais j’ai eu l’impression d’entendre un groupe d’humoristes tenter d’imiter Rammstein.

Toutes les pièces sans exception sont sur le même tempo, les guitares ne sonnent pas, les riffs sont d’une platitude extrême et le choix des sons de claviers est douteux. Les soneries de téléphone cellulaire sonnent mieux que ça. Je ne comprends pas comment on peut avoir des machines qui nous offrent une infinité de sonorités et être incapable de s’en servir pour minimalement concocter des ambiances et sonorités originales.

Wilkommen est sans doute le pire album de 2016, je me questionne encore sur le comment on peut sortir une telle horreur. Allez hop, à la poubelle.

Tags: