Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

todtgelichterTodtgelichter – Avant-Garde Black Metal – Allemagne
Rooms – 2016
Supreme Chaos Records
9/10

Le Black Metal a beaucoup évolué depuis ses premiers balbutiements au milieu des années 80 avec les Celtic Frost, Bathory, Venom et compagnie qui ont été en quelque sorte les initiateurs de ce sous genre Métallique froid et rapide. Bien que la seconde vague du genre issue du début des années 90 comporte toujours ses adeptes avec les riffs primitifs et le son « low-fi », l’évolution a mené plusieurs groupes à migrer vers d’autres lisières musicales et ainsi peaufiner le son originel et finir par s’en éloigner totalement.

Cette évolution avec ses mélanges et ses influences diverses a fini par mener vers un Black Metal plus avant-gardiste flirtant parfois avec le Post Punk ou avec le Progressif et même les deux combinés ensemble. C’est le cas de la formation Allemande Todtgelichter qui nous offre Rooms, son cinquième album. Avec ses vocaux « cleans » féminins et ses multiples influences musicales allant justement du Post Punk au Rock Progressif, le groupe tranche grandement avec les formations Black Metal usuelles.

Usant d’une mélancolie extrême dans ses compositions Todtgelichter a une très grande habilité à jongler avec les styles et les sons nous faisant passer par toute une gamme d’émotions. L’orgue et les claviers sont omniprésents apportant une bonne dose vaporeuse sur des rythmes effrénés plus près du Black Metal que du Rock. On joue également beaucoup sur les guitares sans distorsion avec des effets de réverbération et de délai et une basse qui se promène au dessus de toutes ces sonorités donnat le ton et le rythme aux pièces.

Certaines ambiances issues des années 70 se font entendre ici et là avec des éléments classiques au niveau des orgues. Le mélange avec le moderne est tout à fait saisissant et fort intéressant. La production joue également un rôle important dans la musique du groupe jouant avec les profondeurs sonores comme dans Lost où l’orgue, en avant plan, créée l’ambiance et la structure de la pièce avec la voix de Marta loin derrière, comme lointaine.

Rooms est un excellent album de musique intelligente et hors des standards. Un bel exercice de composition et de production. Attention, il faut avoir l’esprit ouvert pour s’aventurer dans le monde de Todtgelichter et ne pas avoir peur des oppositions musicales.

Tags: