Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

voivod_TEVoïvod – Metal Progressif – Canada ( Québec )
Target Earth – 2013…………………9.5/10
Century Media.

Ma rencontre avec Voïvod fut, en 1984, une de ces rencontres qui restent gravées à jamais. War and Pain a fait de Voïvod mon groupe culte qui m’a ouvert l’esprit sur un éventail de sonorités musicales et malgré le démantèlement de la formation originale au début des années 90 qui m’a éloigné de Voïvod le temps de deux albums, ce groupe légendaire demeure encore presque 30 ans plus tard mon groupe métal numéro un.

Dès l’annonce d’un retour de Blacky et de l’ajout de Dan Mongrain en remplacement de Piggy j’ai su que quelque chose de grand allait se passer. J’ai eu en partie raison car c’est quelque chose de TRÈS grand qui vient de se passer en ce 22 Janvier 2013. La sortie tant attendue de Target Earth est maintenant arrivée, mes attentes étaient énormes et chose curieuse, je n’avais aucun doute sur la direction que prendrait mon groupe favori.

En fait, Target Earth est au-delà de mes attentes. Le Voïvod qui m’a hérissé les poils de bras d’album en album, de War and Pain à The Outer Limits, est de retour en force et comme à chaque sortie d’album, un petit quelque chose de nouveau et de différent vient me jeter en bas de ma chaise. Même si les trois dernières parutions étaient bonnes, il n’en demeure pas moins que la « blower bass » de Blacky est un élément qui fait de Voïvod, Voïvod et l’ajout de Chewy apporte une toute nouvelle dimension ( pas atroce du tout! ) à la musique des « Warriors of Ice »

Dan Mongrain avait de grands souliers à porter en se joignant à la formation. Le bagage musical de ce dernier ainsi que sa passion sans limites pour la musique de Voïvod ont non seulement réussi à garder l’essence de Piggy mais à s’approprier les souliers avec son style personnel. Chewy est le choix parfait pour faire renaître Voïvod et aller de l’avant pour encore plusieurs années et espérons-le plusieurs albums!

Passant de Dimension Hatröss à Killing Technology, incorporant des éléments alternatifs de Angel Rat et des sonorités des trois derniers albums, Target Earth est déjà un album incontournable au même titre que le chef d’oeuvre Nothingface. Le côté technique et progressif est revenu avec un niveau de complexité encore plus époustouflant, les ambiances et les effets contenus tout au long des pièces nous replongent dans un univers parallèle qui a fait la renommée de Voïvod. De nouveaux éléments sont présents comme les choeurs en « gang », la guitare acoustique à consonance orientale ou encore les paroles en Français, ce qui prouve encore une fois que Voïvod continue son innovation 30 ans après sa formation.

Target Earth vient se hisser au sommet des meilleurs albums du 21e siècle et ce, tous styles confondus. Voïvod prouve encore une fois qu’il est le maître absolu du Progressif Métal et qu’il est toujours un des plus grands groupes Métal de la planète.

Tags: