Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

mortiisMortiis – Industrial Rock – Norvège
The Great Deceiver – 2016
Omnipresence
8/10

Il y a belle lurette que j’avais entendu parler e Mortiis. En fait depuis The Grudge paru en 2004, album qui m’avait laissé de marbre à l’époque. C’est en entendant un extrait du plus récent album que j’ai réalisé que Mortiis était encore en vie et que l’écoute de The Great Deceiver valait possiblement la peine.

Mortiis demeure dans le même créneau Rock Industriel qui avait été entamé en 2001 avec The Smell of Rain. Cette fois-ci, le son est beaucoup plus Heavy se rapprochant plus du Métal que du Rock dans la majorité des pièces de l’album. On joue beaucoup avec les machines et les échantillonnages pour monter les riffs tournant autour des pièces en ajoutant des instruments plus standards comme la guitare et la basse.

Musicalement, Mortiis est loin de révolutionner quoi que ce soit. Bien que l’album soit tout de même assez solide comportant de nombreuses bonnes pièces, il demeure que ça sonne un peu le réchauffé et les références à Ministry et Nine Inch Nails sont énormes. L’album manque légèrement de puissance et sonne un peu fade, la production y est vraisemblablement pour quelque chose.

The Great Deceiver est un album correct qui s’écoute plutôt bien mais ne franchira pas le cap du top 100 2016.

Tags: