Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

muscles-on-the-moveMuscles on the Move – EBM – Autriche
Schon – 2016
Indépendant
7.5/10

Muscles on the Move est une des nombreuses formations EBM qui perpétue la flamme du genre électronique puisant ses sonorités à même la source primaire issues du début des années 80. Provenant d’Autriche, le duo nous sert un premier album intitulé Schon.

Misant sur le minimalisme des claviers, la musique de Muscles on the Move repose sur le côté rythmique et martelant utilisant les « synth bass » et le « drum machine » pour composer ses pièces. On rajoute à ça la voix grave et granuleuse usuelle dans le EBM et de la répétition à profusion pour façonner les 13 pièces de l’album.

Fortement influencé par Nitzer Ebb, Front 242 et Frontal, la formation a de la difficulté à maintenir une originalité qui lui est propre. Bien que toutes les pièces écoutées de façon isolée les unes des autres soient tout de même bonnes, il n’en demeure pas moins que Muscles on the Move sonne le réchauffé et le déjà entendu et Schon devient lassant voire même emmerdant lors d’une écoute complète d’un bout à l’autre. Les pièces sont longues et ne finissent plus manquant d’un petit quelque chose d’accrocheur et d’original.

L’écoute d’une pièce de temps à autre dans une sélection mélangée passe très bien mais un album complet n’est malheureusement pas recommandé à l’instar des Front 242 ou Nitzer Ebb qui ont une originalité et un fil conducteur entre les pièces de leurs albums. Bref, Schon est un peu trop minimaliste et manque d’éléments déclencheurs.

Tags: