Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

black-mountainBlack Mountain – Hard Rock – Canada
IV – 2016
Jagjaguwar
9/10

Le retour aux sources s’effectue généralement par périodes pour fermer une boucle et revenir quelques décennies plus tard. Le retour des années 70 s’est effectué il y a quelques années en offrant une multitude de formations toutes aussi excellentes les unes que les autres. Vers la fin des années 70/ débuts 80, certains groupes de Hard Rock ont embrassé la mode des synthétiseurs pour rendre leur son un peu plus pop en flirtant parfois avec des sonorités New Wave et s’attirant les foudres des puristes.

Black Mountain de Vancouver opte, aur son 4e album, pour une approche issue de cette période colorée de la musique Rock en misant beaucoup sur les claviers et les sonorités légèrement pop de cette flamboyante décennie qu’était les années 80. On pourrait qualifier Black Mountain de Hippies Technologiques utilisant des parcelles sonores empruntées ici et là à Rush, Led Zeppelin ou Pink Floyd lorsque ceux-ci ont commencé à utiliser les claviers. Donc, les sons familiers des Subdivisions ou The Wall sont bien imprégnés dans la musique de Black Mountain qui fait même une brève incursion dans le New Wave avec des éléments rappelant Echo and the Bunnymen et New Order dans la pièce Cemetery Breeding.

Les années 70 étaient réputés pour incorporer le Folk dans la musique Rock et Black Mountain s’approprie avec brio cette facette plus Peace and Love notamment dans la pièce You Can Dream qui n’est pas sans rappeler Working Class Hero de John Lennon. IV est un excellent album qui revisite une époque musicale hautement critiquée mais qui a fait avancer grandement la musique Rock dans son ensemble. A écouter sans réserves pour tous les amateurs de Prog, de Hard Rock et de mélanges pas très orthodoxes.

Tags: