Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

arcturusJ’ai manqué les balbutiements et l’avènement du Black Metal originel ans les années 90 mais j’ai rapidement étudié et fait mes devoirs pour pallier à mon manque de culture en ce domaine. J’ai été étonné de constater que la Norvège était le point central de cette entité froide et malsaine et toutes les histoires d’églises brûlées, de meurtre et autres actes démesurés commis à cette époque me fascinaient. Certains groupuscules ne se contentaient pas de uniquement parler de Satan, ils le vénéraient pour vrai. L’attachement aux coutumes ancestrales et aux dieux païens ainsi qu’à la nature ne faisait que renforcer le côté mythique et ça m’a plu même si je ne partage pas toutes les actions et idéologies véhiculées par les groupes de l’époque. Une des formations Norvégiennes originelles avait capté mon attention grâce à son atmosphère planante, ses changements de tempo soudains et ses harmonies vocales. Arcturus avec ses claviers omniprésents sa froideur et ses sujets de prédilection, les planètes, le cosmique et l’espace avait réussi à capter toute mon attention et ainsi me faire réaliser que le Métal était devenu quelque chose de très sérieux où enfin les limites pouvaient être dépassées au lieu de rester confiné entre deux oeillères et de se fermer l’esprit.

La Chronosphère: Dimanche 23 Août 2015
Arcturus – Wintry Grey – 1996

Tags: