Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

transduskTransdusk – Industrial Metal / Synth Wave – États-Unis
Terra Ultra – 2016
Indépendant
8/10

J’ai toujours affirmé que les mélanges de genres étaient une excellente source de renouveau et que les esprits fermés devaient souffrir en silence de mariner constamment dans la même soupe musicale. Je suis un amateur de musique et ce, de différents styles. Les mélanges d’Industriel et de Métal m’ont toujours plu et lorsque l’on incorpore certains éléments issus de la culture New Wave, ça ne peut que rendre une musique plus intéressante.

Le « one man band » Américain Transdusk en fait des mélanges. Avec une sonorité très cyber, T.S. Moth jongle avec les claviers et les guitares pour offrir une entité spéciale où de nombreuses influences se frappent entre elles pour exploser dans un choc colossal. Les Ministry, Devo, The Young Gods et même Gary Newman se côtoient sur Terra Ultra pour former dix pièces uniques, solides et très mécaniques. Transdusk offre toute une ambiance et T.S. Moth est un excellent compositeur.

Malgré que les pièces soient excellentes, la voix est quant à elle très faible. T.S. Moth se contente de parler dans un micro ce qui devient fort agaçant au fil des pièces. Des harmonies vocales donneraient plus d’impact aux compositions et une voix de type « growl » augmenterait grandement les parties plus agressives.

Terra Ultra est néanmoins un album fort intéressant qui vaut grandement la peine.

Tags: