Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

dischargeDischarge – Hardcore Punk/Thrash Metal – Angleterre
End of Days – 2016
Nuclear Blast
8.5/10

Pour être franc, je n’avais pas entendu un album de Discharge autre que le premier album paru en 1982. de plus, je ne me souviens même plus à quand date ma dernière écoute de cet album, ici on parle en terme de décennies, vraisemblablement trois. Je ne savais même pas que Discharge était encore en vie et en voyant qu’un nouvel album avait vu le jour, j’ai fais quelques recherches et je me suis procuré le dit album qui est intitulé End of Days. Le groupe est maintenant sous l’étiquette Nuclear Blast, donc ça ne devrait pas être si pire en fin de compte.

Avec mes recherches, j’ai possiblement compris pourquoi je m’étais plus intéressé à Discharge après le premier album. Les trois albums qui ont suivi semblent avoir été des flops monumentaux si je me fie aux critiques et aux articles à propos de ces trois albums parus respectivement en 1986, 1991 et 1993. End of Days paraît huit ans après son prédécesseur et suite à une certaine appréhension j’ai tout de même décidé de l’écouter afin de comprendre de quoi il en retournait.

Et bien, ça sonne comme une tonne de briques, End of Days est beaucoup plus près du Punk furieux que du Thrash Metal, on retrouve le Discharge dynamique et électrisant du premier album avec une touche beaucoup plus mature. De très bons riffs, des pièces rapides et une grande puissance de frappe. La production est sans failles et l’album est excellent d’un bout à l’autre. Quinze courtes pièces variant de 1 minute 22 secondes à 3 minutes qui vont droit au but sans détours.

End of Days est un album surprenant qu’il faut absolument écouter à haut volume.

Tags: