Skip to content

By Sinistros in Le Stéréopticon

sw-the-clone-warsStar Wars : The Clone Wars
Animation/Action/Aventure
6 saisons
Lucasfilms
8.5/10

Star Wars. Dès la sortie en salle de l’épisode IV : A New Hope en 1977, je suis devenu un inconditionnel fan, modéré certes mais beaucoup plus que la moyenne. Je ne peux concevoir détester un des films même si The Phantom Menace était mal dirigé et que certains personnages étaient superflus, comme les Ewoks ou Jar Jar Binks par exemple, au fil des 7 films.

J’avais toutefois une grosse appréhension envers les « comics », la série Star Wars : Clone Wars parue en 2003 m’avait rebuté, après quelques épisodes j’ai trouvé trop enfantines ces nouvelles aventures au dessin plus que douteux et ma perception sur le manque de sérieux de cette série n’avait pas aidé à me la faire apprécier. Je ne dois pas être le seul car cette série s’est arrêtée après trois saisons.

En 2008, la série Star Wars : The Clone Wars est apparue sous forme d’animation en CGI. A cette époque, suite au visionnement de quelques épisodes, je n’avais pas embarqué du tout et j,avais laissé de côté la série. J’ai tenté de la visionner en 2015, encore une fois sans succès, quelque chose ne collait pas et j’ai décidé de laisser carrément tomber le projet.

Lorsque The Force Awakens est sorti, la flamme pour Star Wars s’est ravivée en moi plus que jamais. Si bien qu’au début Janvier 2016, j’ai pris la décision de redonner une chance à la série The Clone Wars. Le déclic s’est alors fait, j’ai laissé de côté le fait que la série était en fait des « comics » et au bout de quelques épisodes de la saison 1, cet aspect était disparu, j’étais bel et bien rentré dans la série. Beaucoup de détails, anodins pour le commun des mortels, sont expliqués tout au long de la série. Détails qui se révèlent importants pour la compréhension de certains aspects de la deuxième trilogie.

La série s’insère entre les épisodes II et III et s’étale sur trois années durant lesquelles Anakin Skywalker prends une padawan, Ahsoka Tano, sous son aile. Tout au long de la série, plusieurs aventures surviennent et de nombreuses pièces du casse-tête viennent s’imbriquer expliquant des détails qui sont passés sous silence dans les deux premières trilogies. On y voit Anakin devenir un très grand Jedi mais également, on voit son côté sombre l’envahir petit à petit. Son amitié avec Palpatine va au delà de ce qui était au départ expliqué dans la deuxième trilogie.

On y voit également en détails les plans fourbes du Chancelier Palpatine et du Comte Dooku ainsi que la machiavélique machination pour réduire à néant l’ordre Jedi. Lors de la dernière saison, on comprends pourquoi et comment les clones ont obéi à l’ordre 66 alors que ces mêmes clones étaient les alliés loyaux des Jedi.

Il y a évidement certains épisodes au cours de la série qui sont moins bons et également certains personnages et créatures qui sont inutiles voire même ridicules. J’ai vu la série en français, une partie des saisons étaient en VF et l’autre en VFQ. La version Québécoise est malheureusement beaucoup plus nulle au niveau traduction avec entre autres Yves Corbeil pour Palpatine, Luis de Cespedes en C-3PO, Xavier Dolan pour les droïdes de combat Séparatistes, Guy Nadon en Comte Dooku et l’horripilante voix de Pierre Chagnon en narrateur roulant ses « R » de façon démesurée. Un jour, je réécouterai la série en version originale. En attendant, je vais commencer la série Star Wars; Rebels que je suis impatient de visionner.