Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

dark-tranquillityLe Death mélodique a vu ses principaux instigateurs provenir de la ville de Gothenburg en Suède et l’un de ces principaux acteurs de cette nouvelle scène fut Dark Tranquillity. L’album Damage Done m’avait surpris de part sa musicalité certes mais surtout de part sa puissance et sa rapidité. J’ai reculé dans le temps pour découvrir que le groupe avait sorti de bien meilleurs albums avant Damage Done même si celui-ci demeure une plaque tournante dans mon cheminement musical à cette époque. Tout comme In Flames, Dark Tranquillity a par la suite sombré tranquillement dans la platitude et la banalité et est pour ma part rapidement tombé dans l’oubli.

La Chronosphère: Lundi 7 Septembre 2015
Dark Tranquillity – Final Resistance – 2002

Tags: