Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

darkthroneÉtant parfaitement ancré dans le grand fleuve Métallique depuis quelques années, mes découvertes dans ( presque ) toutes les branches de ce gigantesque arbre généalogique allaient bon train. Je prenais ce qui faisait mon affaire et je rejetais systématiquement ce qui ne plaisait pas à la première écoute. Curieusement, le Death Metal m’a pris énormément de temps à venir me chercher, j’étais plus attiré par les sonorités froides et sombres, j’étais donc attiré naturellement vers le Black Metal. Je suis tombé par hasard sur un article d’un duo Norvégien du nom de Darkthrone. En entrevue, le chanteur du groupe affirmait que Celtic Frost était une grosse influence pour lui et que le nom de son groupe provenait en partie de la chanson Jewel Throne de Celtic Frost. J’ai allumé assez rapidement, je voulais en savoir plus sur Nocturno Culto et Fenriz.

En entendant The Cult is Alive, je me suis aussitôt retrouvé en terre connue tant la ressemblance avec Hellhammer et Celtic Frost était frappante. En moins de deux, Darkthrone est devenu ma référence et je suis religieusement le groupe depuis ce temps. Le son cru et l’ambiance générale véhiculée par le groupe est l’essence même du Métal originel et les deux musiciens qui composent Darkthrone font ce qu’ils ont à faire avec passion sans se prendre trop au sérieux. Il y a un petit côté punk et rebelle qui m’attire beaucoup et même si le groupe a beaucoup de détracteurs à propos du « culte », Darkthrone est un groupe que j’admire et que j’affectionne particulièrement. Les deux compositeurs n’hésite pas à innover tout en restant fidèles à leurs racines profondes.

La Chronosphère: Mercredi 9 Septembre 2015
Darkthrone – Graveyard Slut – 2006

Tags: