Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

cauchemar
Cauchemar – Heavy/Doom Metal – Canada
Chapelle Ardente – 2016
Nuclear War Now! Productions
8.5/10

Cauchemar est une formation Montréalaise de Heavy/Doom Metal dans la plus pure tradition. Ayant vu le jour en 2007, le groupe signe son deuxième album complet, Chapelle Ardente, sous l’étiquette Nuclear War Now! Productions.

Le monde du Doom est en pleine forme et Cauchemar se hisse dans les rangs des excellentes formations qui naviguent dans les eaux troubles de cette musique lente et lugubre. Chapelle Ardente monte d’un cran le niveau des compositions comparativement à Tenebrario paru en 2013. Nous avons droit a des compostions de haut calibre plaçant ainsi le groupe dans cette liste d’excellence musicale. Ce qui est étonnant de la part de Cauchemar c’est que toutes les compositions sont en Français, un pari difficile à tenir que Annick Giroux a su relever avec brio.

Musicalement, on ressent diverses influences issues de la fin des années 70, débuts 80. Certes certaines sonorités provenant des pionniers tels Black Sabbath ou Pentagram sont présentes mais ce qui m’a frappé le plus c’est l’étrange sensation de revenir à une époque glorieuse où j’écoutais les groupes Français Sortilège, Blasphème ou Vulcain. Cauchemar malgré ses fortes racines Doom a tout de même une très bonne dose de Heavy Metal pur et dur dans sa sonorité globale.

J’avais rencontré Annick Giroux lors du Metal Massacre Festival au Spectrum en 2005 et ce qui m’avait frappé le plus en jasant avec cette très jeune demoiselle c’était son esprit très « old school ». Décidément cette demoiselle n’est pas née à la bonne époque. Le son originel elle a ça dans le sang et ça transparait énormément dans la musique de Cauchemar.

Un excellent album 100% Québécois comme à la belle époque de ma jeunesse. A écouter sans aucune réserve, Cauchemar nous montre comment faire du vrai Métal. Prenez-en pour votre rhume, c’est totalement authentique avec de tr;es bons riffs et un son de guitare dont je suis jaloux!

Tags: