Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

cortexiphanCortexiphan – Technical Death Metal – États-Unis/Italie
Iniquitous – 2016
Indépendant
7.5/10

Quand on est un grand fan de Science Fiction comme moi et que l’on voit passer un album d’un groupe nommé Cortexiphan, le déclic se fait assez rapidement et la curiosité prends tout aussi rapidement le dessus. Utiliser le nom du légendaire et dangereux produit inventé par Walter Bishop et William Bell, c’est du pur génie! Mais est-ce que la musique de Cortexiphan est à la hauteur du nom? Oui et non en même temps.

Oui parce que le groupe utilise tellement de notes dans ses compositions que imaginer le cerveau qui bouillonne sous l’influence du Cortexiphan doit à peu près donner le même résultat. C’est assez explosif merci! Cortexiphan n’y va pas de main morte en matière de riffs et de changements en ajoutant un tel flot de notes que ça en devient étourdissant par moments.

Bien que la majeure partie de l’album renferme d’excellentes idées et que le tout soit réglé comme une horloge, le petit côté Deathcore qui se dégage du son global du groupe me tape un peu sur les nerfs. Oui, je sais que je reviens souvent là-dessus mais j’ai beau essayer, cet aspect de la musique extrême me déplait sans bon sens. Reste que Cortexiphan offre une musique originale et bien structurée que bien des amateurs de technicité vont assurément apprécier.

Pour terminer, si vous ne savez pas encore ce qu’est le Cortexiphan, soit vous avez manqué une des meilleures séries de Science Fiction réalisée par J.J Abrams ou soit vous dormiez au gaz pendant l’écoute de celle-ci! La série Fringe qui se déroule en cinq saisons est un incontournable à écouter le plus vite possible!

Tags: