Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

crowbarCrowbar – Sludge Metal – États-Unis
The Serpent Only Lies – 2016
Steamhammer
8.5/10

Mon incursion dans le monde du Sludge est assez récente et je découvre petit à petit un monde fascinant de lourdeur et de puissance. Connaissant de nom depuis plusieurs années la formation Crowbar, je ne m’étais jamais arrêté à écouter ce que ce groupe Américain avait à offrir. J’ai sûrement entendu des pièces de la formation au cours des vingt dernières années mais pas suffisamment pour prendre connaissance de la discographie de façon générale.

C’est donc avec ce onzième album intitulé The Serpent Only Lies que je découvre le mur de son de Crowbar. A ma grande surprise, je constate que la musique de Crowbar n,est pas si loin du Doom en fin de compte. Le son est puissant et massif et le groupe est assez à l’aise avec les riffs qui sont fort intéressants. Ici, pas de vitesse excessive, on mise sur la lenteur et les atmosphères lourdes.

Le son de Crowbar est assez unique et il est difficile d’associer des sonorités issues d’autres formations mais disons qu’un habile mélange de Black Sabbath avec du Hardcore de la vieille école serait une piste de départ. Quoiqu’il en soit, j’ai tout de même dix albums en pas moins de vingt-cinq ans pour rattraper ce que j’ai manqué de la part de Crowbar. J’aime bien ce que j’entends et je compte bien rattraper le temps perdu dans un avenir assez rapproché. A écouter immédiatement!

Tags: