Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

ulcerateUlcerate – Technical Death Metal – Nouvelle Zélande
Shrines of Paralysis – 2016
Relapse
9/10

L’univers du Métal étant tellement vaste et passant d’un antipode à l’autre que je reste toujours surpris lorsque j’entends des groupes nous offrir une musique complexe et disjonctée à l’instar de plusieurs groupes choisissant se vautrer dans la facilité.

Recommandée par le Dr Pendragon, je découvre cette semaine la formation Néo-Zélandaise Ulcerate. Tel un coup de massue en pleine tronche, j’ai été littéralement assommé par la technicité et la brutalité qui émane de Shrines of Paralysis, cinquième album du groupe. Ulcerate n,est pas pour tous, il faut impérativement être ouvert à des structures musicales bizarroïdes et surtout loin des standards généralement associés au Métal conventionnel. Tout comme Gorguts ou Portal, Ulcerate nage dans des eaux profondes difficiles d’accès.

La complexité des pièces et la technicité des musiciens sont phénoménales. On passe d’une rage meurtrière à une accalmie froide en l’espace d’une mesure pour repartir de plus belle dans un délire nocif et totalement dérangé. Shrines of Paralysis est un album qui ne restera pas dans l’oubli, il s’inscrit déjà parmi les classiques du genre comme les Obscura de Gorguts et None so Vile de Cryptopsy. Attachez vous solidement et soyez prêts à vous faire brasser avec puissance.

Tags: