Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

accept
Accept – Heavy Metal – Allemagne
Restless and Live – Blind Rage Live in Europe – 2017
Nuclear Blast
8/10

Je ne suis et je n’ai jamais été un fan des albums live et j’ai toujours de fortes appréhensions face à ceux-ci. Mais, je suis un grand fan de Accept et une petite voix intérieur m’a suggéré d’écouter ce double album en spectacle enregistré en 2015 lors de la tournée Européenne Blind Rage.

Accept, ce n’est plus vraiment Accept depuis belle lurette. C’est en fait le « Wolf Hoffmann project » avec son acolyte depuis les débuts, Peter Baltes. Cet album live comprends donc outre Mark Tornillo (qui est le chanteur depuis 2009) 2 nouveaux membres et cette version de Accept revisite ses albums classiques Restless and Wild, Balls to the Wall et Metal Heart en plus de jouer des pi`ces des trois derniers albums. La troupe Teutonique se permet même une petite excursion jusqu’à Breaker avec les pièces Starlight et Son of a Bitch.

Pour un album live, celui-ci sonne vraiment bien et je soupçonne beaucoup de retouches en studio et l’interprétation est réglée comme une horloge. Le choix des pièces est excellent, voir accept en concert doit nous garantir un très bon moment musical haut en décibels. Mais à l’écoute de ce live, je dénote une certaine mécanique trop bien rodée. Si bien rodée que l’atmosphère dégagée est fade et sans réelle conviction. Mark Tornillo est un excellent chanteur qui a pris sa place dans le groupe. Il est très à l’aise avec ses propres pièces issues des trois derniers albums mais il a aussi beaucoup de difficulté à s’approprier les classiques.

London Leatherboys et Losers and Winners et Balls to the Wall sont loin d’être convaincantes et manquent royalement de punch, on est loin de Udo et de ses notes hautes. Les Living for Tonite, Midnight Mover et Metal Heart sont correctes mais sans plus. Les pièces de Restless and Wild sont par contre plus réussies, Fast as a Shark rentre au poste et les Flash Rockin’ Man, Demons’ Night et Restless and Wild sont parfaites.

Cet album live de Accept est correct en bout de ligne mais il ne me fait aucunement changer d’idée à propos des live : Je ne suis toujours pas un fan!

Tags: