Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone


A Projection – Post Punk/Gothic Rock – Suède
Framework – 2017
Tapete Records
6/10

Étant un grand amateur de Post Punk et de Gothic Rock de la période originelle des années 80, je ne puis m’empêcher de continuer à regarder ce qui ce fait à ce niveau dans notre réalité temporelle où tout a été inventé musicalement et où il y a plus d’offres musicales que de demandes. Certes, il y a d’excellents nouveaux groupes qui se taillent une place dans l’univers de cette musique alternative mais malheureusement il y a aussi beaucoup de groupes forts décevants qui ne font que diluer cette offre.

Les Suédois de A Projection sont le parfait exemple de groupe qui dilue à outrance les sonorités de l’époque glorieuse de l’après Punk. Prenez Joy Division et New Order, brassez jusqu’à obtention d’un mélange homogène pour que les sonorités des deux ne fassent plus qu’un. Ajoutez une incroyable quantité de The Cure et saupoudrez le tout d’une généreuse poignée de Depeche Mode. Le résultat obtenu donne Framework. Un album littéralement copié/collé ou « rip-off » des groupes mentionnés plus haut.

La production est plutôt bonne, l’interprétation musicale aussi. Il est cependant inutile de parler du niveau de composition tant le copiage est flagrant. De plus, le tout est joué sans convictions, sans profondeur et sans réelle passion. A Projection joue du Post Punk pour se donner un air cool tous vêtus de noir que les membres sont. Dans une époque lointaine j’aurais même eu l’idée de les classer parmi les « posers ». Ce terme n’est possiblement plus vraiment utilisé de nos jours car les « posers » se sont fondus dans la masse underground depuis des lustres. A Projection est à éviter et est une perte de temps monumentale. Rabattons-nous sur les originaux et conservons nos merveilleux souvenirs avec ceux-ci.

Tags: