Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone


Lord Vigo – Doom Metal – Allemagne
Blackborne Souls – 2017
No remorse Records
7/10

L’offre et la demande sont devenues diamétralement opposées à cette époque dans la grande sphère Métallique mondiale. Des groupes et des albums il y en a plus que ce que l’on peut consommer ce qui fait que le marché est sursaturé et malheureusement fortement dilué par le fait même. L’industrie du disque ne doit pas si mal aller puisque qu’il s’en crée beaucoup d’année en année des albums, parfois au détriment même d’une certaine dose de qualité musicale.

Je sais, le Doom est un monde à part et loin des standards proprement dit. Il n’en demeure pas moins que l’on doit garder une certaine fierté musicale par contre et tenter d’éviter de tomber dans le n’importe quoi. Ce qui au départ me semblait être une formation fort prometteuse s’est transformée en désagréable expérience musicale. Lord Vigo et son premier album Blackborne Souls était empli de promesses sonores qui se sont rapidement dégradées au fil de l’écoute de l’album

Je dois dire ici que musicalement parlant au niveau de l’instrumentation, de la composition et des arrangements, Lord Vigo excelle haut la main rivalisant avec de grosses pointures telles Candlemass, Saint Vitus ou encore Trouble. Les musiciens sont très bons et la performance aussi. Cependant, aussi puissantes soient elles, les parties vocales viennent carrément détruire tout le travail musical du groupe. Oui, la voix du chanteur a du tonus et un très bon timbre rappelant Messiah Marcolin et Lee Dorian sauf que ce chanteur est incapable de créer ses partitions vocales pour les intégrer efficacement à la musique de Lord Vigo. Il fausse tellement que ça devient complètement insoutenable pour les oreilles et rends les pièces réellement désagréables à écouter.

Il est très dommage de ruiner d’excellentes parties musicales de cette façon. Lord Vigo aurait intérêt à changer de chanteur pour permettre au groupe de monter d’un cran sa qualité musicale.

Tags: