Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Aborym – Industrial Black Metal – Italie
Shifting.Negative – 2017
Agonia Records
8.5/10

Pour n’avoir entendu que quelques parcelles de Aborym par le passé avec ses sonorités beaucoup plus Black Metal qu’Industriel, je m’attendais à un album de Black Metal Industriel typique à la Anaal Nathrakh ou toute autre formation de même acabit. J’ai donc écouté ce nouvel album de Aborym sans vraiment connaître la formation Italienne et c’est avec une oreille chaste que je me suis fait une bonne idée de quoi il en retourne.

Shifting.Negative n’est absolument pas un album de Black Metal. Il s’agit ici d’un album à 100% Industriel avec ses claviers, ses échantillonnages, son côté mécanique et tout ce qui vient avec pour un groupe Industriel. On nage dans les eaux de la moitié des années 90 avec les Nine Inch Nails ou encore KMFDM. Énormément d’électronique, d’étranges sonorités et de recherche expérimentale. Les parties dites plus Métal se rapprochent plus de Prong et de Ministry que du Black Metal et certains relents à la Skinny Puppy se font entendre ici et là ce qui est loin de me déplaire.

Certes, cet album est possiblement un suicide artistique et Aborym risque fort de se faire royalement crucifier, les fans du groupe vont pour la plupart détester et démolir cet effort qui sort de la zone de confort dont ils ont été habitués par le groupe. Pour ma part, je trouve que Shifting.Negative est un album Industriel fort intéressant, bien structuré et offrant de belles sonorités mécaniques. Ce nouvel album mérite d’avoir sa chance même si ce ne sera pas évident pour les fans purs et durs.

Tags: