Skip to content

Robert Charlebois

15 avril 2015
By Sinistros in La Chronosphère

robert-charleboisVers la fin des années 60 le Québec a cessé d’être mouton et de copier ce qui se faisait à l’étranger avec sa panoplie de groupes formés dans le même moule et sans originalité. L’émergence du rock progressif a grandement contribué à sortir des sentiers battus et ainsi devenir un chef de file en matière musicale.

Bien qu’ayant eu un succès avec la pièce Conception, l’album Fu Manchu de Robert Charlebois est passé inaperçu pour plusieurs amateurs de rock progressif ce qui est très dommage vu la qualité de compositions et surtout les super musiciens qui sont présents sur cet album dont un certain Christian St-Roch, possiblement le meilleur batteur de cette époque! Ma passion musicale vient peut-être du côté paternel puisque Christian est le cousin de mon père et que la famille Gagnon regorge d’excellents musiciens.

Quoiqu’il en soit, Fu Manchu nous emmène dans un autre univers et j’ai des frissons à chaque fois que j’entends cet album. Un pur chef d’œuvre qui se classe dans mon top 10 à vie.

La Chronosphère: Mercredi 15 Avril 2015
Robert Charlebois – Le mur du son – 1972

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.