Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

R.U.S.T.X. – Heavy Metal – Chypre
T.T.P.M. – 2017
Indépendant
6.5/10

Le trip des années 80 commence selon moi à devenir une vrai farce. Non pas que les groupes pionniers et cette époque soient une farce, au contraire mais la mode qui sévit depuis déjà quelques années est devenue réchauffée et sur-utilisée. Que les jeunes s’intéressent à cette superbe période, c’est correct et même souhaitable dans un sens, il y a un certain désir de connaître le passé chez la nouvelle génération, l’histoire musicale pourra ainsi perdurer et se transmettre. Mais de là à reprendre littéralement ce qui se faisait il y a 30 ans et de l’appliquer à la lettre avec tout ce qui vient, habillement inclus, je me dis que c’est un peu trop, c’est devenu une mode pure et simple à en devenir gênant par moments.

R.U.S.T.X. est exactement le genre de groupe qui recule en 1983 pour faire comme les autres groupes qui reculent à cette époque. Oui, c’est bien joué et bien composé. Oui, la production est très bonne. Sauf que c’est du copié/collé qui semble être fait avec une prétention beaucoup trop haute. Le groupe se contente de reprendre exactement les mêmes formulations et tous les ingrédients d’il y a 30 ans sans apporter la flamme et la conviction qui ont porté le Heavy Metal originel à bouts de bras et à grands coups de guitares. R.U.S.T.X. sonne comme un « cover band », vide et sans éclat.

Les musiciens du groupe sont très bons et auraient intérêt à trouver leur propre voie pour offrir une musique originale. On peut s’influencer des groupes du passé et imbriquer ces influences dans notre musique mais réutiliser exactement les éléments du passé sans avoir vécu cette glorieuse épopée ne donne absolument rien si ce n’est que devenir un genre de « poser » et tenter désespérément d’avoir l’air « in » et « cool ». Cet album s’adresse aux amateurs de photocopies et de musique de surface sans âme.

Tags: