Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Sinister – Deah Metal – Pays Bas
Syncretism – 2017
Massacre Records
9/10

Sinister est de retour cette année avec son treizième album en carrière. Carrière en dent de scie soit doit en passant et qui comporte son lot de bons et de (très) mauvais albums pour le groupe. La formation des pays bas a eu beaucoup de difficulté à maintenir une constance au fil des ans multipliant du fait même alignement par dessus alignement. Du groupe original il ne reste plus que Aad Kloosterwaard qui est passé de batteur à chanteur en 2005.

Paru en 2015, Dark Memorials s’est avéré être un désastre total pour le groupe en étant franchement mauvais au niveau des compositions mais également au niveau de la production. Sinister a su malgré tout rebondir cette année en nous offrant Syncretism, l’un des meilleurs albums que la formation a sorti depuis ses débuts. Cet album marque l’arrivée de nouveaux membres et le quintette passe à six membres ajoutant une troisième guitare dans ses rangs. Notons également l’ajout de claviers au fil de l’album joués par Carsten Altena de The Monolith Deathcult.

Niveau compositions, Sinister nous en met plein les oreilles avec des sonorités grasses et puissantes dans la veine de Morbid Angel et de Behemoth. Les claviers apportent une touche majestueuse à l’ensemble de l’album et la production est percutante. En tout neuf pièces puissantes et explosives pour une durée totale de plus de 48 minutes. Sinister signe ici un album monumental qui laissera sa marque dans le Death Metal, une réussite sur toute la ligne avec des riffs incendiaires et une rythmique décapante.

Tags: