Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Ordoxe – Black Metal – Canada
Towards Eternity – 2017
Horror Pain Gore Death Productions
8.5/10

La formation Nicolétaine Ordoxe en a fait du chemin depuis son premier album Sorrick Ked Tho paru en 2006. Originalement un projet connexe solo de Jean-François Jalbert (Slaotvean), Ordoxe est devenu au fil du temps une formation complète et stable depuis 2012. Towards Eternity est le sixième album du groupe et son quatrième depuis la mise en place de la formation actuelle.

En règle générale, lorsque je fais la chronque d’un album, je me concentre uniquement sur la musique en laissant de côté la partie esthétique et graphique. Mais il y a parfois des exceptions qui s’appliquent et dans le cas de Ordoxe je dois saluer non seulement la présentation graphique de l’album qui est très professionnelle et fort bien réussie mais surtout le nouveau logo sous forme d’ambigramme qui est tout à fait génial! Ceci dit, passons aux dix pièces incluses sur ce nouvel album et voyons ce que j’en pense.

Musicalement parlant, Ordoxe œuvre dans un créneau Black Metal rapide à forte tendance mélodique. Les partitions des guitares et de la basse et leurs arrangements sont une véritable force de frappe chez Ordoxe et la marque de commerce de JF Jalbert depuis les débuts de Slaotvean, le style musical est parfaitement identifiable et la sonorité du groupe est unique en son genre. Des mélodies froides et des riffs bien ficelés influencés certes par plusieurs formations issues du Black Metal comme Satyricon ou Dark Funeral mais on dénote certaines influences sortant de ce créneau notamment dans la pièce A Passage in Time avec un petit passage flirtant avec le Post Punk et une petite similitude avec Joy Division ou encore dans The Essence of Life où des riffs typiquement Heavy Metal originel se font entendre.

Bien que les parties vocales soient puissantes, l’usage abusif de paroles relègue les excellents riffs en arrière plan et surcharge les pièces en parties vocales ne nous laissant autre choix que de se concentrer sur celles-ci au détriment des instruments. Les pièces manquent d’aération à ce niveau et peuvent paraître redondantes et un peu longues tout au long de l’album. Mais ceci n’est qu’une perception personnelle, j’ai toujours attaché plus d’importance à l’instrumentation qu’aux paroles et aux voix.

Au final, Towards Eternity est un excellent album à la fois mélodique, puissant et complexe. Un très beau travail de composition et de maîtrise des instruments. Bien évidement, Ordoxe se retrouvera dans les tops 2017, le groupe signe ici son meilleur album en carrière.

Tags: