Skip to content

Yes

19 avril 2015
By Sinistros in La Chronosphère

yesVers la fin des années 70, un oncle m’avait donné une pile de vinyles légèrement abimés mais toujours fonctionnels. Cette pile de vinyles contenait des noms de groupes et des pochettes assez attirantes pour risquer de leur prêter une oreille plus qu’attentive. Dans les prochains jours, je vous ferai découvrir ce qui se cachait dans ce trésor et l’impact qu’il a eu sur moi.

Ce matin, nous prenons le taureau par les cornes en commençant cette épopée avec un disque qui a été une énorme révélation au niveau instrumentation et arrangements mais aussi de par ses ambiances et ses changements drastiques dans une même pièce. Avec cet album, j’ai réalisé qu’un musicien de talent n’avait aucune limite à partir du moment où celui-ci enlève ses œillères et élargit son esprit à du non standard.

La Chronosphère: Dimanche 19 Avril 2015: Le saut vers l’infini
Yes – Heart of the Sunrise – 1971

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.