Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Warbringer – Thrash Metal – États-Unis
Woe to the Vanquished – 2017
Napalm Records
8.5/10

Warbringer revient en force cette année avec son cinquième album Woe to the Vanquished. Alors que Havok se vautre dans l’insignifiance juvénile et essaie de nous lancer de la poudre aux yeux avec une technicité exagérée et inutile, Warbringer garde le cap bien en avant et nous sert une fois de plus son Thrash Metal venimeux.

Sans réellement dévier de son objectif de nous fournir des sonorités de la vieille école, Warbringer pousse un peu plus loin ses compositions en ajoutant quelques éléments issus du Death Metal et sonorités un peu moins standard chez un groupe de Thrash pur et dur. Des guitares « clean » sont utilisées ici et là et ce même lors de passages très bruyants apportant des textures riches et vraiment intéressantes. Les musiciens du groupe prouvent encore une fois qu’ils sont d’excellents compositeurs et ont un très bon sens du riff. La pièce de clôture d’album, When the Guns Fell Silent, vaut à elle seule l’écoute de l’album avec plus de onze minutes d’excellence musicale digne des grands du genre. Certes Warbringer puise ses inspirations dans des groupes phares comme Kreator, Exodus ou Dark Angel mais c’est fait à la manière de Warbringer, le groupe se distingue aisément des autres jeunes formations du Thrash actuel.

Woe to the Vanquished est une réussite sur toute la ligne et un excellent album de pur Thrash Metal comme dans le temps. Puissant, intéressant et dans les dents!

Tags: