Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

abyssal-antikatastaseisAbyssal – Doom/Death/Black Metal – Angleterre
Antikatastaseis – 2015
Profound Lore
9/10

Immense. Infini. Insondable. Trois qualificatifs pourtant synonymes mais immensément lourds de sens pour qualifier Abyssal et son cerveau G.D.C. qui nous transporte dans un voyage vers les tréfonds incommensurables des abîmes infernaux.

Tout aussi lourd de sens que ses deux prédécesseurs, Antikatastaseis réitère l’oeuvre magistrale créée par l’entité noire pour une troisième fois et frappe directement dans nos viscères les faisant exploser sous la force de l’impact sonore généré. Tout ceci n’est évidement que métaphores pour décrire le sentiment d’oppression et l’étrange obscurité qui nous envahit à chaque martèlement et chaque son.

En incorporant habilement des éléments de Black Metal malsain à son Death Metal lourd tombant dans le Doom profond, Abyssal réussi encore une fois à recréer le son qui colle à son nom sur les sept pièces de l’album. L’intelligence des arrangements et la complexité des structures font de la musique de G.D.C. du grand art, nous avons affaire à un compositeur chevronné et minutieux. Les soudains changements de tempo nous entrainent dans un tourbillon angoissant et vertigineux et l’ajout d’instruments plus classiques comme par exemple le piano vient renforcer la perception dépressive qui nous habite tout au long de l’album.

Attention, nous sommes loin des standards établis. Abyssal ne s’adresse pas à tous, il faut non seulement une oreille avertie pour assimiler chaque parcelle de son mais aussi un esprit très fort pour surmonter toute cette détresse démesurée.

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.