Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Vallenfyre – Death / Doom Metal – Angleterre
Fear Those Who Fear Him – 2017
Century Media
8.5/10

Initialement formé de membres de Paradise Lost, My Dying Bride et de At the Gates depuis ses débuts en 2010, cette année marque un nouvel alignement pour Vallenfyre voyant son batteur et son bassiste quitter pour des raisons jusqu’ici inconnues. Qu’à cela ne tienne, Gregor MacIntosh a pris le taureau par les cornes et a recruté son collègue de Paradise Lost, Waltteri Väyrynen, à la batterie alors que Hamish Hamilton Glencross prends le rôle de bassiste pour le troisième album du groupe, Fear Those Who Fear Him.

Splinters, paru en 2014, avait été plutôt décevant en comparaison du premier album, A Fragile King, qui se voulait rafraîchissant et suffisamment intéressant pour qu’il se hisse assez haut dans les tops 2012. Avec Fear Those Who Fear Him, Vallenfyre rectifie le tir et nous reviens avec un album plus rapide et toujours aussi profond. Le son Vallenfyre est toujours là, c’est gras, lourd et surtout décapant. L’album offre douze pièces pour la majorité très courtes et concises qui s’enchaînent l’une après l’autre sans réelle pause, c’est direct et ça frappe fort. On passe facilement de l’hyper vitesse à la limite du Grind à la lenteur la plus lourde et oppressante donnant des changement de tempos déroutants et surprenants.

Ce nouvel album de Vallenfyre en est un qui est une valeur sûre pour 2017 et ceux qui n’ont pas peur de goûter à de la toute puissance à l’état pur devraient immédiatement se convertir à Vallenfyre. Grimpez le volume et laissez vous imprégner du souffle de la bête.

Tags: