Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Droid – Progressive Thrash/Speed Metal – Canada
Terrestrial Mutations – 2017
Nighbreaker productions
9/10

Nous le savons tous maintenant que le Thrash Metal connait une retour fulgurant depuis plus d’une décennie. Alors que plusieurs groupes se contente de remâcher les riffs de Slayer, Kreator et Destruction, il subsiste une branche dans le Thrash qui résiste à l’envie de la photocopie et qui, prenant le taureau par les cornes, s’affairent à rendre le genre plus intéressant en incluant des éléments moins standards en s’inspirant de groupes moins orthodoxes qui ont façonné le Métal à leur façon.

Les Ontariens de Droid nous arrivent avec un premier album totalement explosif et riche en sonorités et textures sortant des sentiers battus. On reconnaît aisément les influences de la vieille école du Thrash mais le groupe ne se contente pas de réutiliser les vielles formules qui ont fait leurs preuves. Droid s’aventure dans des structures moins conventionnelles avec des accords dissonants fortement influencés par Voïvod, Atheist et Vektor. Le groupe utilise abondamment les guitares planantes et spatiales pour ajouter du psychédélique dans les compositions et ainsi apporter une dimension très vaporeuse au son puissant du groupe. On peut également entendre un souffle issu des pionniers du Heavy Metal comme Black Sabbath et Queensrÿche au travers des éléments techniques générés par le trio le tout solidement assis sur une rythmique droite et une production claire et limpide.

Terrestrial Mutations est un superbe premier album qui ne passera pas inaperçu et qui deviendra sans l’ombre d’un doute un classique du genre aux côtés des Dimension Hatröss, Elements et Outer Isolation.

Tags: