Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Origin – Technical Brutal Death Metal – États-Unis
Unparalleled Universe – 2017
Agonia Records
7.5/10

Le Death Metal technique est toujours et sera possiblement toujours en évolution et le concours de celui qui pisse le plus loin ne s’arrêtera vraisemblablement jamais. Les genres extrêmes entraînent de l’abus et plusieurs musiciens qui s’adonnent à ce genre de pornographie sonore en veulent toujours plus et veulent toujours pousser leur expérience de masturbation plus loin.

La formation Américaine Origin est justement l’une des formations à l’origine de cette hécatombe auditive qui pousse les musiciens à vouloir dépasser les limites de ce qu’un humain peut produire. Ce nouvel album, Unparalleled Universe, en est un autre qui repousse le flot de notes plus loin à l’image de ce que le groupe nous a habitué dans le passé. Bien que largement supérieur aux deux derniers efforts du groupe et bien que cet album comporte d’excellents riffs et de très bonnes idées, il subsiste toujours cette folie étourdissante qui finit par nous embrouiller et nous faire perdre le fil conducteur qui relie les pièces et les éléments de celles-ci. La production y est pour beaucoup, si la batterie n’était pas « over triggée » rendant les « bass drums » comme des mitraillettes, le produit fini sonnerait un peu mieux et serait un peu plus intéressant. Le son est beaucoup trop mécanique, l’humain devient superflu rendu à ce stade, autant remplacer le batteur par une machine pure et simple.

C’est très dommage dans un sens car il y a de très bons moments sur cet album mais malheureusement pour ma part, je décroche assez rapidement lors des vomissements de notes inutiles et du martèlement continu de la section rythmique.

Tags: