Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Septicflesh – Symphonic Death Metal – Grèce
Codex Omega – 2017
Season of Mist
9/10

Enfin! Trois an après la sortie de l’excellent Titan, les frères Antoniou nous reviennent avec Codex Omega, nouvel album de Septicflesh. La barre était haute pour un nouvel album et Septicflesh a une fois de plus réussi tout un exploit : Celui de nous concocter un album grandiose à l’image de ce que le groupe est capable de nous livrer depuis Sumerian Demons paru en 2003.

Codex Omega est donc la suite logique de ce que Septicflesh a entreprit en 2003 en focusant plus sur le symphonique que sur le Death Metal car, qu’on le veuille ou non, les pièces et les albums du groupe sont avant tout composés en musique classique avant tout auxquelles on a rajouté des sonorités et une rythmique typiquement Death Metal. Codex Omega contient dix nouvelles pièces puissantes avec des arrangements extraordinaires riches en sonorités dignes d’une trame sonore de film. La version limitée contient un deuxième CD de trois pièces instrumentales à 100% classique. Encore une fois, le groupe nous livre une force de frappe incroyable démontrant le talent de compositeur de Christos Antoniou. Comme pour tous les albums depuis Communion, Le Philarmonique de Prague a enregistré les parties symphoniques composées par Antoniou et le groupe a également ajouté une chorale pour les parties vocales. Donc pour;es détracteurs du groupe, non, Septicflesh n’utilise aucun clavier ni d’instruments synthétiques. Que du vrai!

Codex Omega est une autre réussite pour le groupe Grec et s’inscrit parmi les meilleurs sorties 2017. Une expérience sonore inégalée à écouter évidement avec un bon système de son pour en apprécier toute sa richesse et valeur.

Tags: