Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Satyricon – Black Metal – Norvège
Deep Calleth upon Deep – 2017
Napalm Records
8.5/10

N’étant pas des plus familiers avec la musique de Satyricon, c’est avec un certain recul que j’ai écouté ce nouvel album intitulé Deep Calleth upon Deep. J’avais par le passé écouté les albums Volcano de 2002 et The Age of Nero de 2008 sans trop m’attarder sur chacun de ces albums, si bien que mes souvenirs sont un peu flous de ces écoutes. Quoiqu’il en soit, c’est avec une oreille attentive que j,ai écouté ce neuvième album du groupe Norvégien.

Après quelques écoutes je dois avoué que je suis assez impressionné par la qualité de composition qui ressort de cet album. Satyricon semble fortement influencé par la musique classique et le progressif en offrant des riffs complexes et mélodiques sur une rythmique pas très rapide et très changeante. Le groupe ne se limite aucunement à du standard et s’aventure dans des textures et des arrangements très intéressants où la technicité est de haut niveau. Le tout est servi avec i=une bonne dose de noirceur qui rappelle les groupes Gothiques et Post Punk des années 80 tout en gardant un son très Black Metal des origines du genre. Je ne m’étais jamais attardé à Satyricon et avec cet album je constate que je suis possiblement passé à côté de quelque chose. Il aurait été plaisant cependant si Satyr avait joué un peu plus avec sa voix au lieu de conserver toujours le même style monotone de pièce en pièce. La voix est un côté un peu faible du groupe même si celle-ci se marie bien avec la musique du duo.

Deep Calleth upon Deep est un très bon album bien construit qui m’a grandement surpris en bout de ligne. Je vais revenir en arrière pour écouter la discographie et ainsi juger du travail sur l’ensemble de l’oeuvre. À écouter concentré!

Tags: