Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Sigh – Avant Garde Metal – Japon
Heir to Despair – 2018
Spinefarm Records
9,7/10

Bien qu’initialement ayant débuté en tant que formation Black Metal, Sigh s’est aventuré vers des contrées plus éclatées musicalement au fil des albums. Imaginary Soundscapes avait ouvert la voie vers des textures musicales fort différentes en 2001 et depuis le groupe Japonnais ne cesse de nous étonner au gré de ses sorties d’albums.

Le nouvel album, Heir to Despair, ne fais aucunement abstraction des précédentes parutions poussant même la folie encore plus loin. Attention, Sigh est un groupe difficile d’accès si vous préférez demeurer dans certains standards sonores car ici on a affaire à une pure défonce musicale qui redéfinit les barrières. Bien que très Métal, Sigh jongle avec divers types d’instrumentations et de styles musicaux passant de la musique de films d’horreur des années 60 et 70 à du Rock and Roll pur et dur ajoutant des éléments Progressifs parfois Jazzy, parfois plus Funk. On jongle également avec tous les styles de Métal, Black, Death, Heavy, Power, Thrash et j’en passe. Bref, de la musique éclatée pour ceux qui sont ouverts d’esprit. Le nouvel album renferme neuf pièces dans la plus pure tradition de Sigh avec des riffs et des sonorités plus déments que jamais et jouissant d’une production en béton armé.

Un nouvel album qui plaira aux fans du groupe dont je fais partie. Un albumn qui se retrouvera très haut dans la liste des tops 2018.

Composition: 10
Exécution: 10
Ambiance: 9,5
Originalité: 10
Production: 9

Tags: