Skip to content

By Sinistros in La Chronosphère

alice-cooperMon exploration des profondeurs des abimes s’est poursuivie avec un album rouge arborant une tête de serpent. Le nom du groupe était très étrange et le titre de l’album quelque peu dérangeant. Ce que cet album contenait par contre était totalement enlevant et très satisfaisant pour mes oreilles. Une musique quelque peu brutale avec des gros sons de guitare, une rythmique puissante et bruyante et une voix éraillée à faire peur aux grands mamans de l’époque. Que dire des musiciens avec leur maquillage et leur accoutrement bizarre? Alice Cooper m’a montré le chemin à emprunter pour la découverte de trucs de plus en plus heavy et hors normes. Dès lors, il était clair que le Diable avait pris possession de mon âme. Du moins selon certaines personnes ayant la foi…

La Chronosphère: Lundi 20 Avril 2015 – L’Antre du Diable
Alice Cooper – Under my Wheels – 1971

Tags:

Comment Feed

No Responses (yet)

You must be logged in to post a comment.