Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Tool – Progressive Metal/Post Metal – États-Unis
Fear Inoculum – 2019
RCA
9,1/10

Je vais l’avouer tout de suite, je ne suis aucunement familier avec la musique de Tool. J’ai certes entendu des pièces ici et et là au cours des années d’existence du groupe mais je ne m’étais pas vraiment attardé à celui-ci, du moins jusqu’à maintenant. Tout ce battage médiatique entourant la sortie du nouvel album a piqué ma curiosité et je me devais de découvrir ce en quoi il retournait.

Et bien, je dois le dire, Fear Inoculum m’a grandement surpris dans le sens positif du terme. Je mne m’attendais pas ça et j’ai été pris de cours tout au long de l’album. Suffisamment pris de cours pour aller explorer la discographie qui manque fort possiblement à ma culture musicale. Je me doutais bien que ce serait une musique assez éclatée et pleine de surprises mais je ne m’attendais pas à ce que ce soit si progressif et rempli de sonorités de toutes sortes. Bien que les riffs soient tout de même assez simples, le tout forme quelque chose de complexe en puisant ses sonorités dans divers styles du Métal brut au rock progressif en passant par des éléments alternatifs se rapprochant même du Post Punk à la Killing Joke. Nous avons droit à plusieurs pièces de plus de dix minutes entrecoupées d’interludes parfois planantes, parfois expérimentales dans lesquelles on explore des trucs totalement différents. La voix de Maynard James Keenan me laisse un peu perplexe par moments, je trouve que quelle est beaucoup trop émotive et à tendance pleurnicharde mais j’ai déjà entendu pire.

Musicalement parlant rien à redire, Fear Inoculum est un coup de masse en plein front, un album riche en textures et sonorités qui arrive à point dans une année où les sorties sont assez pauvres niveau quantité et qualité.

Composition: 9
Exécution: 9,5
Ambiance: 9
Production: 9,5
Appréciation Générale : 8,5

Tags: