Skip to content

By Sinistros in Le Gramophone

Avatarium – Doom metal – Suède
The Fire I Long For – 2019
Nuclear Blast
9,2/10

Initialement un projet connexe de Leif Edling de Candlemass, Avatarium a su chager de cap et tirer son épingle du jeu depuis Hurricanes and Halos paru en 2017. Suite au départ de Eling en 2017, le couple Marcus Jidell et Jennie-Ann Smith ont dû se retrousser les manches afin de poursuivre l,aventure en tant que compositeurs. Même si la présence de Edling se faisait toujours sentir sur Hurricanes and Halos, il n’en subsiste pratiquement plus de traces sur le nouvel et quatrième album.

Sur The Fire I Long For, on délaisse de beaucoup les sonorités Doom Metal à la Candlemass pour s’orienter vers un son plus Dark Rock dans lequel les claviers son plus prédominants apportant une bonne dose sonore issue des années 70. Certes, le groupe s’adoucit quelque peu mais nous offre tout de même un excellent album avec des compositions bien structurées et fort bien produites et malgré les changements d’orientation, on retrouve toujours le Avatarium des trois autres albums. On retrouve beaucoup plus d’atmosphères vaporeuses au fil des pièces et toujours les mêmes guitares « fuzz » et les riffs lents et lourds ainsi que l’envoûtante voix chaude de Smith.

Un pas de plus pour Avatarium avec un superbe album bien ficelé et riches en harmonies musicales.

Composition: 9
Exécution: 9,5
Ambiance: 9,5
Production: 9
Appréciation Générale : 9

Tags: